19th Ave New York, NY 95822, USA

ExPÉDITION AFRIQUE DU SUD – RENCONTRES SAUVAGES

De retour d’Afrique du Sud. Février 2017

Mes plus belles rencontres.. au cour de ce voyage en Afrique du sud de Février 2017.
D’abord dans un sanctuaire qui offre une vie agréable à des animaux orphelins ou qui n’auraient pas survécu dans la nature ou d’autres encore qui viennent de parcs nationaux dans lesquels ils étaient en surnombre.
Puis dans le sanctuaire de “l’Homme qui murmurait à l’oreille des lions”.

 

Une aventure qui m’a permise de vivre certaines rencontres incroyables avec des animaux mais aussi et surtout de découvrir la triste réalité de la chasse aux trophées et toutes ces immondes attractions touristiques qui proposent de caresser les bébés lions, de se photographier avec ou encore de se promener avec des lionceaux etc.  Tous ces lionceaux ou bébés tigres, une fois adultes, finissent par être revendus pour la chasse aux trophées.. Un business ultra lucratif de A à Z. Sachez que l’ampleur du phénomène est en fait immense car il y en a entre 10 et 15 000 élevés en captivité en Afrique du Sud pour cela..). 
C’est impensable que ce soit légal mais ça l’est pour le moment.. alors à nous d’agir.

Si vous aimez les animaux, n’allez jamais dans un endroit qui propose de caresser des bébés lions ou autre, et sachez qu’ils prétendent tous les élever pour être relâchés dans la nature ou à titre de conservation ou autre mensonge. 

 

A NOUS DE DIRE NON – DE BOYCOTTER CES ENDROITS et DE FAIRE PASSER LE MESSAGE POUR QUE CHACUN DEVIENNE UN VOYAGEUR AVISE ET RESPONSABLE.

 

En apprendre plus ou contribuer ?

  • Voici un documentaire passionnant qui a fait découvrir au monde entier l’horreur de cette réalité. Comme vous le découvrirez au fil du reportage, ces journalistes ont pris de gros risques afin de nous rapporter ces images souvent filmées en caméra cachée. Je salue donc profondément leur courage et leur engagement. A voir sur Bloodlions.org
  • Voici une pétition que vous pouvez signer pour aider à faire pression sur le gouvernement local:
    http://www.fondationbrigittebardot.fr/agir/petitions/chassetrophees

 

Si vous partez en Afrique du Sud, assurez-vous d’avoir vérifié que les sanctuaires ou réserves que vous avez choisi ou que l’on vous propose ne figurent pas la liste noire (ceux qui participent à ces activités ignobles) et qu’ils figurent bien dans la liste des ‘good places’.
http://www.facebook.com/volunteersbeware/posts/799395270107971

 

Ma plus belle rencontre de toutes, ce fût avec cette éléphante adulte. Elle était majestueuse, énorme et impressionnante. Et pour autant d’une rare douceur. Elle élève sa petite et une autre petit orpheline qu’elle a pris sous son aile. Elle m’a profondément touchée par son regard, nos échanges et des instants de communion incroyables.

 

 
 
 

Jack le seul zèbre du sanctuaire qui se laisse approcher par les humains.
(il a dû être élevé au biberon d’où son contact confiant avec les humains).

 

 

Les Lycaons ou chiens sauvages d’Afrique.

Ils sont absolument magnifiques.. chacun d’eux arbore une robe dont le patchwork de couleur est unique.
Chaque meute a à sa tête un couple Alpha comme c’est le cas chez les loups.
Leur cri ou langage est très surprenant lorsqu’ils chassent en meute comme dans la vidéo (monter le son au maximum pour les écouter).
Ils sont malheureusement en voie de disparition car personne ne s’y intéresse vraiment.
Pour les locaux ils sont des animaux considérés comme nuisibles autour des propriétés et des fermes .. et ils étaient jusqu’à récemment empoisonnés ou abattus. Et comme ils ne comptent pas non plus parmi les le top des animaux que les touristes souhaitent le plus découvrir, les réserves ne voient pas l’intérêt d’héberger de tels prédateurs.. ils disparaissent donc peu à peu.
On en comptait de 300 000 à 500 000 au début du XXe siècle en Afrique subsaharienne alors qu’il en reste moins de 3 000 aujourd’hui, concentrés dans de petites étendues isolées les unes des autres.

Quel dommage de laisser une si belle espèce s’éteindre..

 

 

Les hippos.. ils sont aussi splendides que dangereux. Leur instinct extrêmement territorial fait qu’ils attaquent quiconque entre sur ce qu’ils considèrent être leur territoire. La plus grande prudence est donc de mise. Et comme ils vivaient en toute liberté dans le sanctuaire, et qu’ils sortent la nuit de l’étang pour brouter aux alentours, il était donc interdit de se promener à pied de nuit dans le sanctuaire..

 

Comment l’autruche fait sa toilette ?
On dirait qu’elle cherche à imiter le serpent à sonnette !

 
 

 

L’éléphanteau d’humeur joyeuse et taquine de bon matin.. C’est extra à observer. Par contre, comme ils n’ont pas encore conscience de leur force et de notre comparative fragilité, et qu’il n’ont pas encore non plus une maitrise complète de leur trompe, un accident peut vite arriver si l’on tente de jouer avec elle ou de répondre à ses sollicitations dans ces moments là, nous a expliqué son gardien.
On est donc restés prudents mais j’avoue que c’était très tentant..

 
 
 
 
 
 

Voici Oliver un vieux Guépard qui faute de pouvoir être relâché restera à vie au sanctuaire.
Son approche est possible mais il n’est pas domestiqué et a conservé sa nature sauvage. Son approche se fait donc sous haute vigilance et avec beaucoup de précaution.

 
 
 

Voici ci-dessous un autre magnifique guépard observé dans un autre sanctuaire, celui-ci fondé par Ann  Dyck (dewildt.co.za) qui a beaucoup œuvré pour éviter leur extinction depuis 1971 et œuvre toujours en ce sens. J’admire son dévouement et son travail car c’est grâce à de telles initiatives, souvent discrètes et parfois même isolées que certaines espèces ne s’éteignent pas.

 

 

Articles associés

YouTube
YouTube
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram